Retourner en haut de page
Médecine Chirurgie Maternité Cancérologie
Votre séjour Frais de séjour Frais de séjour

Frais de séjour

Si vous êtes assuré social

  Sécurité sociale Prise en charge individuelle ou mutuelle complémentaire
Chirurgie 100%

sauf petits actes chirurgicaux Suppléments hôteliers

Forfait journalier

Les suppléments hôteliers

Médecine 80 %

sauf longue maladie

Ticket modérateur et forfait

journalier soit les 20 % restant Suppléments hôteliers

Maternité 100%

à partir du 6e mois de grossesse

Suppléments hôteliers

 

Les suppléments hôteliers (chambre particulière, télévision, téléphone, communications, etc) et le forfait journalier sont pris en charge par certaines mutuelles, renseignez-vous auprès de la vôtre. Si elle ne couvre pas l’intégralité des frais, vous devrez payer le complément. Les chèques de caution vous seront restitués et les acomptes éventuels déduits.

Si vous n’êtes pas assuré social, vous êtes redevable de la totalité des frais.

La part non prise en charge par la Sécurité Sociale sera soit à votre charge, soit à celle de votre mutuelle, selon la nature de votre couverture.

Il vous sera remis :

  • 1 facture de la clinique à transmettre à votre mutuelle, le cas échéant ;
  • 2 bulletins d’hospitalisation à remettre à votre employeur et à votre Caisse de Sécurité Sociale (pour justifier l’arrêt de travail pendant votre hospitalisation) ;
  • La facture normalisée « S3404 » réclamée par certaines mutuelles vous sera adressée ultérieurement à votre domicile.

Prise en charge financière :

Votre statut Justificatifs indispensables
Vous êtes salarié

Vous appartenez à un régime d’assurance obligatoire des travailleurs non salariés

Vous bénéficiez d’un régime particulier : SNCF, caisses militaires…

Vous êtes demandeur d’emploi

Carte d’assuré social ou carte vitale et attestation de droits ouverts.

Carte de mutuelle.

Vous bénéficiez de la couverture médicale universelle (CMU) Carte d’assuré social ou carte vitale et attestation de droits ouverts

Carte CMU

Vous n’avez pas d’assurance ou vous ne justifiez pas de vos droits. Renseignez-vous auprès de la personne chargée de votre inscription.
Vous êtes accidenté du travail. Carte d’assuré social ou carte vitale et attestation de droits ouverts.

Carte de mutuelle.

Feuille d’accident du travail en trois volets délivrée par l’employeur.

Vous êtes ressortissant de la CEE. Carte européenne de santé.