Les troubles de la vision : la myopie

Introduction : l'emmetropie

Avant d’aborder les différents troubles de la vision, il convient de bien comprendre ce qu’est un œil sans défaut optique (même si la notion d’œil « parfait » n’existe pas). On dira de cet œil qu’il est emmétrope.

D’un objet situé à l’infini (5 mètres pour notre discipline), l’œil grâce à ses deux lentilles ou dioptres (cornée et cristallin), permettra la formation d’une image au niveau la rétine. Une image se projetant sur la rétine sera perçue comme nette par notre cerveau.

La myopie

La myopie est un trouble de la vision de loin.

L’image d’un objet placé à l’infini se formera en avant de la rétine, et sera donc floue.

L’œil myope est un œil trop puissant (le pouvoir optique de la cornée et du cristallin réunis est trop important) ou bien un œil trop long.

La myopie s’exprime en dioptries négatives, on parlera d’un œil myope de -2 dioptries par exemple.

Il ne faut pas confondre cette notion avec l’acuité visuelle de loin exprimée en 10ème que l’ophtalmologiste peut vous communiquer en consultation. On sait approximativement qu’un œil myope de -1,50 dioptries aura 2/10ème d’acuité visuelle.

Une vision "normale"

L'emmetropie

L'emmetropie

La myopie

La myopie

Un trouble de la vision de loin