La chirurgie classique

Les implants phakes

Principe de la technique

Le principe des implants phakes est d’introduire à l’intérieur de l’œil, une lentille en avant du cristallin naturel. Ils se distinguent des implants dits « pseudophakes » qui eux se positionnent en remplacement du cristallin comme dans la chirurgie de la cataracte.

Elle est réalisée en milieu chirurgical, stérile et sous microscope. L’anesthésie générale est souvent indiquée.

En pratique les implants phakes sont utilisés actuellement :

  • Pour corriger des défauts importants de vision (Myopie au-delà de -10 D et hypermétropie au-delà de +4 D)
  • En cas de contre indication au lasik (cornée fine ou fragile).

Avantages et Inconvénients

Avantages :

  • Permet d’étendre les indications aux patients récusés pour la chirurgie au laser.
  • Réhabillitation visuelle rapide.
  • Vision nocturne meilleure chez les myopes forts
  • Chirurgie reversible (l’implant peut-être retiré aisément)

Inconvénients :

  • Chirurgie plus invasive.
  • Nécéssite deux chirurgies à 8 jours d’intervalle
  • Coût plus élevé
  • Nécessité d’une surveillance annuelle à vie, afin de déceler une complication exceptionnelle mais potentiellement grave : l’œdème de cornée.

La chirurgie du cristallin clair

Principe de la technique

Cette opération consiste à remplacer le cristallin naturel par un cristallin artificiel. Cette intervention utilise une sonde à ultrason aspirant le cristallin naturel. Elle se déroule sous microscope, avec une anesthésie le plus souvent locale pure.

Il s’agit d’une option efficace à partir de 50 ans pour les défauts de vision impossibles à corriger au laser.

Avantages et inconvénients

Avantages :

  • Réhabiliation visuelle précoce
  • Efficacité importante, gain d’acuité et de qualité de vision important
  • Vision nocturne excellente chez les forts myopes

Inconvénients :

  • Chirurgie plus invasive
  • Risque de 0,5 cas/1000 d’infection oculaire
  • Risque de décollement de rétine accru chez les forts myopes
  • Nécessité d’intervenir en deux fois.
  • Perte de l’accommodation résiduelle.
  • Le coût est plus élevé.