Les troubles de la vision : l'astigmatisme

Introduction : l'emmetropie

Avant d’aborder les différents troubles de la vision, il convient de bien comprendre ce qu’est un œil sans défaut optique (même si la notion d’œil « parfait » n’existe pas). On dira de cet œil qu’il est emmétrope.

D’un objet situé à l’infini (5 mètres pour notre discipline), l’œil grâce à ses deux lentilles ou dioptres (cornée et cristallin), permettra la formation d’une image au niveau la rétine. Une image se projetant sur la rétine sera perçue comme nette par notre cerveau.

L'astigmatisme

L’astigmatisme est un trouble de vision de loin comme de près.

Il correspond à une anomalie de courbure de la cornée. Tous les rayons lumineux ne convergeront pas à la même distance de la rétine. Un astigmate peut être myope pour les lignes horizontales (3h-9h sur l’horloge) mais pas sur les lignes verticales (12h-6h sur l’horloge) de son champ de vision.

L’astigmatisme se traduit souvent par l’incapacité à distinguer certaines lettres comme le «H» et le «N» ou le «F» et le «P» ou même le «E» du «B» lors des tests visuels.

Une vision "normale"

L'emmetropie

L'emmetropie

L'astigmatisme

L'astigmatisme

Un trouble de vision de loin comme de près.